Fatman, La grande évasion, David Chauvel, Denys, ma BD du mercredi

 BD Fatman, David Chauvel, DenysCe n’était apparemment pas du tout mon genre cette BD  de parrains de la mafia new yorkaise qui, pour faire évader de prison  l’un des leurs,  ont  recours à Fatman,  un anglais  atypique par sa vie tranquille entre la télévision, ses bières,  le petit chien de sa voisine  qu’il promène régulièrement mais surtout par son obésité, ses tatouages et son étonnante habileté à l’attaque et à la défense et pourtant, à ma grande surprise j’ai bien aimé lire ce one-shot  qui fait partie d’une série sur le thème de l’évasion.

Une fois  la première page commencée, je n’ai pas pu m’arrêter.
Ça commence avec  une femme  mariée, déprimée et violente, mais qui se montre toujours une parfaite femme d’intérieur modèle qui cache soigneusement ses pulsions. On la retrouve souvent tout au long du déroulement de l’action mais sans qu’on sache quoi que ce soit d’elle. Ce n ‘est qu’à la fin qu’on comprend son importance.
Le deuxième personnage à apparaître, c’est cet énorme Fatman, qui s’étale  si largement sur les pages au détriment des autres qui semblent bien fragiles par rapport à cette masse de chair. A Londres où il vit, il semble mener une vie très tranquille  mais un jour deux jeunes défoncent sa porte et l’obligent à les accompagner à NY  car  il n’a pas son pareil pour faire évader n’importe quel prisonnier.  Il les suit sous la menace de représailles contre  sa famille.
La suite n’est qu’une succession de rebondissements et de fausses pistes.

Le plus étonnant est que  cette boule de violence qu’est Fatman  à qui rien ne résiste m’a finalement semblé sympathique et je n’avais qu’une envie c’est  qu’il réussisse à se sortir de tous les pièges, lui le solitaire, le taciturne, le rusé et la force à l’état pur!  
Le dessin est très honnêtement descriptif et colle parfaitement bien au récit. 
Bref voici  un Thriller BD qui m’a bien divertie.
Ce qu’en pense Yvan dans CoinBD ICI
Fatman, La grande évasion, David Chauvel, Denys, ma BD du mercredi
Policier, Thriller, Delcourt, 2013, One-shot, 72 p.

Voir la suite ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s