Mon premier trio pour la rentrée littéraire – (suite 2)

– A lire pour moi  dès leur sortie…

Voir aussi ICI

Après Pétronille d’Amélie Nothomb, voici les quatorze livres proposés par Lire pour la Rentrée.

Je les juge et les choisis uniquement en fonction de mes impressions à la lecture  des extraits des premières pages publiés par la revue(Lire, Les livres de votre été. Les 15 extraits de la rentrée littéraire)

*****   = j’achète.

***      = je suis tentée mais j’hésite encore.

*          = aucune envie de le lire (sauf avis contraires de mes blogs préférés).

  • Pétronille, Amélie Nothomb, Albin Michel: (billet précédent) *****
  • Oona & Salinger, Frédéric Beigbeder, Grasset: *** (Pour sa rencontre avec Salinger et le récit de son idylle avec Oona O’Neill,  la fille du dramaturge Eugène O’Neill, Prix Nobel 1936,  et la femme de Charlie Chaplin)
  • Viva, Patrick Deville, Seuil: *** Au Mexique, sur les traces de Malcolm Lowry et Léon Trotsky
  • Peine perdue, Olivier Adam, Flammarion: * (Je n’ai aimé aucun de ses livres jusqu’ici)
  • Charlotte, David Fœnkinos, Gallimard: *** (Si la présentation en vers libre me rebute, le thème semble pouvoir me plaire: (le destin tragique de Charlotte Salomon, une peintre allemande assassinée à 24 ans alors qu’elle était enceinte et celui de sa tante, nommée  Charlotte elle aussi,  qui s’est suicidée à 18 ans) (Ça m’a l’air bien sombre cependant!)  Exemple de la forme adoptée:

« Face aux incohérences maternelles, Charlotte est docile.

Elle apprivoise sa mélancolie.

Est-ce ainsi qu’on devient artiste?

En s’accoutumant à la folie des autres? » 

  • On ne voyait que le bonheur, Grégoire Delacourt, JC Lattès: * Une tragédie familiale, entre la France et le Mexique. Portrait d’un homme en quête de liens et d’amours disparues, incapable de rendre aux autres les coups qui lui sont assénés. »  (Je n’ai pas aimé les style des premières pages.) 
  • Autour du monde, Laurent Mauvignier, Minuit: ***  Deux amants, un Mexicain et une Japonaise, partent pour d’agréables moments dans le nord du Japon mais arrive  le tsunami de Fukushima… (« Ample roman choral sur une tragédie et ses retentissements multiples ») (Bien sombre aussi ce sujet!) 
  • L’amour et les forêts, Éric Reinhardt, Gallimard: *** Je n’ai pas réussi à m’en faire une idée très précise: (« conte de fées moderne, évocation sans fard de la violence au quotidien et, surtout, l’ambitieux portrait d’une femme qui préfère le profond,  ce en quoi il est envisageable de se dissimuler, l’amour et les forêts, la nuit, l’automne »)  (J’attends les premières réactions des lecteurs pour me décider.)  
  • Le règne du vivant, Alice Ferney, Actes Sud:  *** La cause écologiste. Une campagne de lutte contre le braconnage des navires baleiniers.  « La question du rôle et de la place de l’humain au sein du règne du vivant » (J’ai beaucoup aimé son roman: « L’élégance des veuves »)
  • Joseph, Marie-Hélène Lafon, Buchet_Chastel: *** Joseph est un homme simple et courageux, d’une grande douceur avec les gens et les animaux. C’est un ouvrier agricole proche de la retraite. Destin d’un homme qui ne s’est jamais plaint et celui d’un monde qui meurt sans faire de bruit. (Bien triste aussi apparemment, le thème ne m’attire pas vraiment mais voilà un moment que je désire lire cette romancière)
  • L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage, Haruki Murakami, Belfond: *****  Ils étaient 5 amis puis un jour quatre écrivirent à Tsukuru Tazaki qu’ils ne voulaient plus le voir, sans lui donner d’explications. Roman qui explore la mémoire, les regrets, la peur de l’abandon. (Je n’hésite pas tant j’aime cet auteur. Après lecture des premières pages, je suis très curieuse de connaître la suite)
  • Fonds perdus, Thomas Pynchon, Seuil: * « Portrait d’un New York halluciné ». Mars 2001 entre l’éclatement de la bulle internet et l’effondrement des tours. (J’ai eu du mal à finir le seul roman que j’aie lu de lui mais  ce livre serait moins complexe que les autres alors… attendons les premières réactions. )
  • Un monde flamboyant, Siri Hustvedt, Actes Sud: * Le monde de l’art, sa superficialité, son culte de la jeunesse et le portrait d’une femme artiste, « touchante dans sa faiblesse, émouvante dans sa rage, inoubliable dans sa soif de reconnaissance » .(Siri Hustvedt est la compagne de Paul Auster depuis 1981 précise l’article. Si je connais quelques  romans  de ce dernier, je n’ai encore rien lu, je crois,  de  cette romancièreRectification: j’ai lu « Élégie pour un américain » que je n’ai pas aimé!
  • La chute des princes, Robert Goolrick, Anne Carrière: ***** Tableau des années 1980 à New York. Tous les excès possibles puis la chute des traders qui en sont les princes.  Fin de la grande foire aux vanités. Conte tragique, tristesse et beauté. (J’ai beaucoup aimé ce début. Je voudrais déjà avoir ce livre  entre les mains s’il était sorti)  
  • Hérétiques, Leonardo Padura, Métailié: *** Une fresque en résonance avec l’époque contemporaine et et la genèse d’un tableau de Rembrandt. La tentative d’émigration ratée vers Cuba de 900 juifs d’Europe en 1939. 70 ans plus tard la vente d’un tableau célèbre  à Londres provoque une ample recherche  historique de la part d’un fils concerné par cette tragédie. (Cette histoire m’intéresse et je voudrais aussi lire cet auteur.) 

Je me résume. De ces quinze auteurs, je retiens pour l’instant: 

Nothomb, Murakami, Goolrick

goolrick robert la chute des princesMurakami, L'incoloreAmélie nothomb pétronille

Publicités

4 réflexions sur “Mon premier trio pour la rentrée littéraire – (suite 2)

  1. J’ai le numéro de lire avec les extraits sur la table du salon depuis plusieurs semaines, et je n’ai pas encore lu lesdits extraits, contrairement aux autres années… rien à faire, je lis deux lignes et ça me tombe des mains ! Je te rejoins en tout cas sur pas mal d’auteurs : Peine perdue (le titre lui va si bien) pour Olivier Adam que je n’arrive pas à lire, Murakami et Padura me tenteraient bien…

    • J’avais ce magazine depuis plus d’un mois et il traînait sur mon bureau, tout comme le fait encore « Le magazine littéraire » de juin dernier, toujours pas ouvert! 😦 Je le pressentais pourtant en l’achetant mais bon!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s