Pétronille, Amélie Nothomb

Amélie nothomb pétronille

Ouf ! La rentrée littéraire est bel et bien commencée. Je ne sais pas pourquoi mais je l’ai attendue avec plus d’impatience que d’habitude. Le temps pluvieux de cet été sans doute !

J’ai donc fait mon petit tour à la librairie voisine et j’ai été plutôt généreuse avec moi-même puisque j’en suis ressortie avec une bonne dizaine de livres tous nés de la dernière pluie. Il faut dire que la responsable, flairant la crise de boulimie chez moi a su me convaincre d’emporter aussi ses propres coups de cœur dont je n’avais pas encore entendu parler et qui n’étaient évidemment pas sur ma liste, ce qui a alourdi mon bagage, à la sortie. Je ne serai cependant déçue que s’ils ne sont pas à la hauteur des autres que tout le monde se plaît déjà à encenser. Place donc à la découverte.

Je commence prudemment avec ma chouchoute de toujours. Je suis une inconditionnelle de Nothomb depuis ses premiers livres et si j’en préfère certains, le plaisir a toujours été là : elle m’enchante. Je la trouve exquise! Je l’aime, elle, ses costumes, ses souvenirs, ses bonheurs, ses malheurs, ses jolies manières, ses folies et ses petits romans annuels, (petits seulement par le nombre de pages). C’est toujours trop court pour moi.

Comme de nombreux articles sont déjà sortis qui ont tout dit de l’histoire et de ses à-côtés biographiques, je signale simplement les très bons billets de quelques blogueuses que je connais, aussi enchantées que moi par ce dernier titre et je me contente de recopier mes commentaires.

L’Irrégulière:

Je commence par te lire et écrire ce commentaire avant de publier mon billet. Je suis encore sur le coup de ma lecture que je viens tout juste de terminer et je suis en accord total avec toi. C’est gai, brillant et pétillant, émouvant aussi à la fin (mais je n’aime pas trop celle-ci, seul bémol cette fois!)

Valou076:

Je viens de le terminer et je m’apprête à écrire mon billet. Chaque année, c’est aussi par elle que je commence la rentrée. J’ai aimé une fois encore . J’ai ri à plusieurs reprises. J’y ai retrouvé sa petite musique et ses surprises. Seule la fin m’a un peu déçue mais bon pour moi, contrat annuel rempli. Il y a tellement pire et plus prétentieux!

Ankya:

Je viens de refermer ce livre et comme toi je l’ai aimé avec un petit bémol aussi pour la fin mais ce n’est rien puisque le reste est très réussi. J’ai beaucoup ri par moments. je m’aperçois que je suis de plus en plus sensible à son humour!

Jostein,

A peine terminé et j’en souris encore. Heureuse d’avoir retrouvé mon plaisir annuel à la lecture de la nouvelle cuvée. C’est une rentrée qui s’annonce bien.

J’espère n’avoir oublié aucun blog ami dans cette récapitulation!
Merci Amélie de me réjouir autant à chaque nouvelle Rentrée!

Pétronille, Amélie Nothomb
Albin Michel, 20/08/2014, 180 p.

challenge rentrée littéraire 2014 1% logo Challenge de Hérisson: 1/6

challengerlentrée littéraire2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s